Qu’est ce que la ration d’entraînement ?

C’est une alimentation que l’on adopte pour préparer l’organisme à la compétition et lui apporter ce dont il va avoir besoin

Quelles sont les règles fondamentales de cette ration d’entraînement ?

  • Elle doit être proche de ce qui est conseillé en répartition entre protides, lipides et glucides.
  • Elle doit être équilibrée.
  • Elle doit être augmentée sans excès.
  • Elle doit s’étaler sur 4 repas pris à heure fixe dans des conditions agréables, la qualité gustative et la nécessité de manger lentement en mastiquant correctement et celle de boire de l’eau en quantité importante.
  • Elle doit respecter les interdits.

Qu’est ce que la ration de compétition ?

La ration de compétition est l’apport alimentaire réalisé pendant la compétition ; cet apport est différent en fonction du sport pratiqué et surtout de sa durée. Il est également nécessaire de prendre en compte le fait que pour certains sports il est impossible de s’alimenter ou que la prise alimentaire est réglementée.

Le cyclisme est classé dans le cadre des sports de longue durée ce qui signifie obligatoirement la mise en place d’une ration pré compétitive.

Qu’est ce que la ration de réserve ?

La ration de réserve va permettre à l’organisme de corriger les déficits occasionnés par l’effort et de mettre en place des réserves pour la prochaine compétition.

Comment est composée la ration de récupération ?

Elle doit répondre aux exigences suivantes :

  • le sportif à la sortie de son effort physique est nécessairement fatigué : la dépense d’énergie doit être compensée.
  • Il est nécessaire toujours dans un schéma d’équilibre nutritionnel de refaire les stocks de macro et de micro éléments.
  • Il est conseillé :
    • De boire dès l’effort terminé et si possible de l’eau contenant du sel.
    • De ne pas augmenter la quantité de la ration le soir , voire celle du lendemain de l’épreuve car l’appétit est souvent réduit alors qu’il est augmenté le sur lendemain et que c’est là que la ration doit être largement augmentée pour revenir à la normale le troisième jour.
  • Conseils pour une ourse l’après midi d’une durée inférieure à 3 heures:
  • petit déjeuner habituel
  • repas des trois heures avant ( dit communément repas de 11 heures) avec des céréales ou des pattes, de la viande ou des œufs, des fruits, du pain beurre et des sucres rapides que ce soit avec les céréales , le café …
  • boire ¼ ou 1/8 de litre d’eau ou de jus de fruit toutes les demi heures jusqu’à la compétition.
  • Emporter quelques fruits secs ou barres sucrée en sachant que la ration pré compétitive devrait néanmoins couvrir les besoins.
  • Conseils pour une course sur la journée avec un départ vers 9 heures et une arrivée dans l’après midi :
  • nécessité de prendre un repas de 11 heures, c’est à dire 2 heures et demi ou trois heures avant le repas
  • 1 heure avant le départ, boire de ¼ de litre de jus de fruit et prendre des protéines.
  • Emporter de la nourriture dans la musette avec à la fois des protéines, des céréales et des sucres..

 

  

                                                                                 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site